Pourquoi les poteaux de barbier sont-ils colorés en rouge, blanc et bleu ?

Les sont une pièce classique de l’Americana. Lorsque vous voyez un poteau de barbier, vous ne reconnaissez pas seulement les services offerts par un établissement. Le poteau suscite également tout un flot de souvenirs et d’émotions réconfortantes. Une visite chez le coiffeur est souvent fortement liée aux grands moments de la vie des gens.

Nous nous rappelons souvent avoir joué du violon dans nos sièges alors que nous essayons de retenir toute l’énergie associée à l’enfance. D’autres pourraient se souvenir d’un moment où ils ont décidé d’essayer une nouvelle coupe de cheveux. Ces souvenirs sont souvent liés à divers moments qui ont changé la vie par la suite.

Il y a juste quelque chose d’émotionnel et d’emblématique dans ces rouges, blancs et bleus. En fait, les pôles sont tellement emblématiques que nous oublions souvent de poser une question importante. D’où viennent la couleur et le design distinctifs du poteau de barbier ? Pour répondre à cela, nous devons d’abord nous plonger dans l’histoire étonnamment profonde des professions.

Un métier et ses outils grandissent souvent ensemble

Il est difficile de définir avec précision quand les barbiers, en tant que profession, ont vu le jour. Comme nous le verrons bientôt les barbiers vont de pair avec les rasoirs droits. Aujourd’hui, l’utilisation d’un  rasoir droit  est un point de distinction principal entre les barbiers et les coiffeurs. Le lien entre les barbiers et leurs outils signifie que les gens associent souvent l’invention et l’utilisation du rasoir droit à la genèse des barbiers. Cela signifierait que l’histoire du barbier remonte à  3 500 av .

La profession de barbier allait changer radicalement au cours de cette longue histoire. Les changements sont souvent assez surprenants pour l’œil moderne. Cependant, il est toujours important de garder à l’esprit le contexte historique. L’histoire des barbiers et des remonte à une époque où les gens n’avaient qu’une compréhension très superficielle de la science et de la médecine. Il est important de se rappeler que notre vision scientifique actuelle n’est possible que parce que nous nous appuyons sur les épaules des géants du passé. Aussi surprenant que cela puisse paraître, le poteau de barbier témoigne du dévouement de l’humanité à la compréhension scientifique.

LIRE AUSSI :  Couleur de la maison : ce que la couleur de votre maison révèle de vous

Les barbiers avaient autrefois un ensemble de compétences très inclusif

Jusqu’à présent, le lien entre les poteaux de barbier, les barbiers et la médecine peut ne pas sembler évident. Les choses deviennent un peu plus faciles à comprendre quand on regarde à nouveau le rôle d’un rasoir droit. Nous devons nous rappeler que les cultures antérieures ne considéraient pas le métal comme une marchandise presque jetable.

Aujourd’hui, les gens ne peuvent souvent plus prendre la peine de ramasser de la petite monnaie qui est tombée dans leur canapé. Mais dans le passé, chaque morceau de métal était le résultat d’un processus long et ardu. Le métal devait être minutieusement extrait. Il a ensuite fallu forger soigneusement en utilisant des compétences rares et précieuses. Même garder une lame affûtée représentait une quantité de travail considérable. Il est logique que les professions se développent essentiellement autour de leur relation aux outils métalliques. C’est aussi vrai pour ceux qui forgent le métal que pour ceux qui l’utilisent.

Tout cela peut aider à expliquer pourquoi les premiers barbiers manipulaient presque tout ce qui combinait l’humanité et l’utilisation pacifique des instruments de coupe. Une déclaration aussi large peut sembler une hyperbole au premier abord. Mais en fait, c’est pourquoi il existe tant de liens entre la médecine moderne et les premiers barbiers. Les barbiers étaient synonymes de soins médicaux anciens. Cela peut sembler étranger à notre vision du monde moderne. Mais les gens avaient l’habitude de regarder le corps humain très différemment dans le passé.

La biologie était une chose beaucoup plus mystérieuse, voire mystique, pour les cultures anciennes. Si une main experte pouvait couper une partie du corps, il n’y avait pas beaucoup de raisons de penser qu’elle était incapable de traiter d’autres zones. On faisait confiance à la même personne qui coupait les cheveux pour couper également la peau malade. Les barbiers pouvaient couper et couperaient presque n’importe quelle partie du corps d’une personne. Quelqu’un pourrait venir pour une belle combinaison de coupe de cheveux et d’amputation. Un rasage peut très bien aller de pair avec des extractions dentaires.

Les gens du passé n’avaient pas une bonne compréhension du mécanisme sous-jacent de la croissance des cheveux. Ils ne comprenaient pas non plus pourquoi les organes, ou même le sang, étaient si importants pour un corps sain. Certes, les cultures anciennes comprenaient que le sang et les organes étaient d’une importance vitale pour la santé. Mais le manque d’une compréhension plus scientifique les a conduits à des hypothèses incorrectes. Et debout au milieu de ce malentendu, nous voyons enfin le poteau de barbier.

LIRE AUSSI :  Les couleurs des masques d'opéra chinois et leurs significations symboliques

Des poteaux aux usages radicalement différents

Repensez à la dernière fois où vous avez dû recevoir une injection. Une partie du processus consiste à préparer les veines. Le professionnel de la santé qui administre l’injection doit placer soigneusement l’aiguille dans une veine. Aussi étrange que cela puisse nous sembler, les barbiers devaient autrefois faire la même chose dans le cadre de leurs fonctions professionnelles. Et le poteau de barbier était une partie importante de cette procédure. Le processus a atteint son apogée dans l’Europe médiévale. Cette période combinait la transmission rampante de maladies avec la certitude que la saignée pouvait offrir un soulagement ou une protection contre une grande variété de maux.

Les moines étaient souvent chargés de prendre soin des personnes gravement malades. Et une partie de ce traitement impliquerait une saignée. La main habile d’un barbier était souvent empruntée pour agir comme assistant. Le rôle de la saignée a finalement été jugé en dehors des services des ecclésiastiques. Et donc la responsabilité principale de l’effusion de  sang  est tombée sur les épaules d’un barbier local.

Les gens allaient chez leur coiffeur pour ses conseils et son traitement. S’il estimait que la saignée était souhaitable, le receveur saisirait souvent un poteau dans le lieu de travail du barbier. Une prise ferme sur le poteau permettrait aux barbiers de localiser correctement une veine utilisable.

De là, le barbier faisait une incision et prélevait une partie du sang du patient. Le poteau servirait également de moyen pour les gens de supporter la douleur de la procédure. Parfois, serrer les dents et se serrer contre quelque chose est le seul moyen de surmonter la douleur dans une société qui n’a pas encore compris l’anesthésie.

Des couleurs à la fois belles et inquiétantes

Finalement, le poteau en viendrait à symboliser l’expérience d’une visite chez le barbier. Mais un poteau uni situé à l’extérieur d’un lieu d’affaires ne serait pas assez simple. La personne moyenne de l’époque était analphabète. Les indicateurs non verbaux deviennent beaucoup plus importants dans une société où la plupart des gens ne savent pas lire.

LIRE AUSSI :  Que signifient les différentes couleurs dans la politique américaine ?

Un poteau à lui seul pourrait ne pas envoyer suffisamment de message. Mais un peu de peinture suffisait à donner aux gens une idée plus solide que des barbiers étaient disponibles dans un bâtiment. Le rouge sur le poteau était utilisé pour symboliser le sang de la saignée. Le bleu était utilisé pour rappeler aux gens les veines. Enfin, le blanc sur un poteau représente les bandages utilisés pour sceller une plaie après que le barbier ait terminé.

Cette combinaison de couleurs gagnerait également en popularité dans un avenir lointain. La similitude de la couleur d’un poteau de barbier et celle du drapeau des États-Unis est une coïncidence. Cependant, il est tout à fait possible qu’une partie de la popularité continue du poteau de barbier aux États-Unis soit due à cette similitude.

Les temps peuvent changer mais les couleurs et le symbolisme restent

La saignée finirait par tomber en disgrâce. La loi anglaise a effectivement interdit aux barbiers de saigner au milieu des années 1500. Les barbiers continueraient à agir en tant que dentiste pendant une période étonnamment longue. Le symbole du sang sur un poteau de barbier était encore tout à fait approprié jusqu’au 18ème siècle. À la fin du XVIIIe siècle, le rôle de « tireur de dents » passera au nouveau métier de dentiste.

Aujourd’hui, le poteau de barbier rouge, blanc et bleu a un air lourd de nostalgie. La plupart des gens reconnaissent qu’un poteau de barbier a une histoire profonde et rarement discutée. Cependant, ils ont rarement l’histoire complète. Ils pourraient penser que cela remonte à quelques centaines d’années. Ironiquement, la conception commune de la création du poteau remonte en fait à l’époque où il a commencé à devenir une représentation inexacte du métier de barbier.

Les historiens et les passants peuvent cependant s’entendre sur une chose. Le poteau de barbier est un design accrocheur qui a résisté à l’épreuve du temps pour une bonne raison. La plupart des services suggérés par un pôle sont passés aux médecins et aux dentistes. Mais le pôle lui-même parle toujours d’une histoire longue et fascinante. C’est une saga historique qui mérite d’être rappelée à chaque fois qu’un tourbillon de rouge, de blanc et de bleu attire votre attention.

Laisser un commentaire